1812

Après sa sortie de redressement judiciaire, l’entreprise Desmazières à la tête des magasins Chaussexpo se devait de trouver un nouvel emplacement pour y loger son siège et la logistique. Une mission complexe dans un climat tendu confié à Arthur Loyd.

Souvent un déménagement dépasse largement le cadre d’un simple changement de lieu. Dans le cas de l’entreprise Desmazières, c’était même une condition du plan de relance proposé par la nouvelle direction suite à son redressement judiciaire. L’heure était grave, car de nombreux emplois étaient en jeu pour cette entreprise presque centenaire. Heureusement, Desmazières a bénéficié avec Arthur Loyd d’un partenaire idéal pour trouver le cadre d’un nouvel élan en remplacement du site historique.

Des contraintes fortes

L’une des conditions du plan de relance obligeait Desmazières à vendre son site historique de Lesquin pour trouver dans l’année de nouveaux locaux en location. 

Pas simple, quand il s’agit de déménager plus de 150 collaborateurs avec en plus l’exigence de concilier à la fois des activités de bureau et de logistique, le tout près d’un accès autoroutier. 

" Arthur Loyd était dans la boucle quand j’ai repris les rênes de l’entreprise. Même si nous avons été sollicités de toute part, nous leur avons été fidèle car notamment Bertrand Mériaux, son directeur commercial, s’est vraiment battu pour nous " explique Cyril Goulet, le nouveau directeur général de Desmazières.

Trouver les bons partenaires

Résultat : une nouvelle implantation a été dénichée à Templemars, proche de l’autoroute A1 et surtout à une dizaine de kilomètres du site historique. Le site trouvé, il restait à réunir les conditions financières pour la réalisation d’un projet d’une telle envergure et dans un contexte particulier. Bertrand Mériaux raconte : « Ça s’est joué sur le fil, car le dossier était vraiment complexe, que ce soit au niveau du montage financier que du planning particulièrement serré ». Pour concrétiser l’opération, Arthur Loyd a mis en relation Desmazières avec un fond d’investissement logistique pour la négociation du bail et de ses conditions.

Un accompagnement jusqu’à l’aménagement

Mieux encore, une équipe projet a été montée dès le début avec des architectes et des aménageurs d’espace pour inclure dans la transaction le montant des travaux. 

En plus de la remise à neuf des 1 000 m2 de bureaux, il fallait 13 000 m2 consacrés au stockage, au picking et à la commande. 

Le déménagement est prévu en trois phases:

  • d’abord le siège fin 2019, 
  • puis la logistique en deux temps entre octobre 2019 
  • avril 2020, car une partie des entrepôts était encore occupée.

Des bases saines

Selon Cyril Goulet, « avec ce nouveau site, nous repartons sur de nouvelles bases avec un projet sur le moyen-long terme. Bien entendu, suite au redressement, nous restons fragiles mais nous avons atteint les prévisions du business plan et pouvons continuer plus sereinement la transformation en profondeur de l’entreprise initiée depuis plusieurs mois ». 

Une page se tourne et Desmazières repart du bon pied en partie grâce à l’intervention de Arthur Loyd qui aura duré plus d’un semestre.

 

« C’était un projet assez complexe, mais quelle satisfaction d’avoir pu contribuer à remplir une des conditions du plan de relance »

Bertrand MERIAUX

Directeur Commercial

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez recevoir les dernières actualités d'ARTHUR LOYD et les dernières opportunités en immobilier d'entreprise en France et dans votre région ?Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter mensuelle en indiquant votre email.